Entretien avec Dr. Djalila Rahali autour de la Psychothérapie en ligne




http://drrahalifdjalila.over-blog.com
Twitter: @DrRahali_CybPsy

Dr. Djalila Rahali

Psychologue clinicienne spécialisée en CyberPsychologie

Ex- Conseillère de ministre chargée de la e-communication

Chercheure en cybercomportements des cyberdélinquants et cybercriminels

Université d’Oran 2 – Mohamed Ben Ahmed- Oran – Algérie

Email: dr.rahali.djalila@hotmail.com

http://drrahalifdjalila.over-blog.com

Twitter: @DrRahali_CybPsy

– Qu’est-ce qu’une consultation psychologique en ligne et comment est-elle structurée?

Une consultation psychologique en ligne ou e-consultation ou cyber- consultation est une consultation classique mais qui se fait via l’internet utilisant une plateforme numérique déterminée et parfois plusieurs en même temps.
Cela peut se faire par email (contact asynchrone), ou par messagerie instantanée (contact synchrone) qui doivent être tout deux sécurisées de part et d’autre. Le choix d’une plateforme audio-visuelle en ligne ou seulement audio peut être choisie aussi (Via micro ordinateur ou Smartphone ).
Le e-psychothérapeute suit un protocole bien déterminé qu’il trace minutieusement.
Il lit ou écoute son patient via internet, pose des questions pertinentes, envoie par email sécurisé ses questionnaires, grilles d’évaluation et tests psychologiques et analyse les données par la suite pour faire son diagnostic. En dernier, il propose à son futur patient un protocole thérapeutique en fixant les objectifs, les moyens numériques à utiliser ainsi que les plateformes de communication adéquates qui arrangent sa manière d’opérer avec son patient.
La consultation en ligne permet donc de diagnostiquer un cas en vue de suivre une démarche. C’est grâce à la consultation en ligne que la relation entre le psychologue et l’internaute se définit. Le psychologue décide alors si une cyberthérapie de soutien est nécessaire ou s’il faut aller vers une cyberthérapie profonde.
Dans les deux cas, il trace un protocole thérapeutique et le propose à l’internaute qui, dès acceptation de la relation thérapeutique, devient un cyber patient. De là, un programme est tracé (Date et heure et durée des cyberséances, les moyens matériels, le nombre de emails par semaines ou par jour etc.)
De plus, la préparation psychologique du patient s’impose pour qu’il s’engage pleinement dans la relation thérapeutique. Le payement dans ce genre de contrat se fait par voie électronique suivant les honoraires du psychologue qui vont aussi en fonction des outils professionnels utilisés (tests, questionnaires, grilles d’évaluation etc.)


Vidéo recommandée: Thérapie virtuelle, Gamification et Zeppelin – FUTUREMAG #16 – ARTE


Ainsi, la durée des cyberséances par messagerie instantanée (tchatche professionnelle) varie selon le cas et la manière de faire du psychothérapeute et de ses objectifs par séance. Cette durée va de 60 à 90 minutes.
La psychothérapie s’achève dès que le patient s’améliore et que le trouble ou la situation à problème disparait. Un contrôle s’avère important suivant les cas et va de chaque semaine, à chaque mois puis chaque trois mois et après cela, chaque 6 mois.
Ce follow-up est indispensable pour contrôler les nouveaux comportements et cognitions mises en place pendant la psychothérapie en ligne. Cependant, il varie dans la durée et la fréquence selon le trouble traité et selon la psychothérapie utilisée.
Ici, j’ouvre une parenthèse importante que les méthodes classiques de thérapie peuvent être transposées dans le virtuel mais juste quelques unes. De plus, l’auto-évaluation du patient est très importante pour pouvoir suivre l’évolution de son cas hors ligne.
Dans ce contexte, et durant mes interventions cyberthérapeutiques, j’ai remarqué que la résistance au changement chez les patients est moindre que dans la thérapie de face à face et donc, les mécanismes de défenses sont minimes grâce à des éléments propres au cyberespace; des spécificités à prendre en considération par tout cyberthérapeute pour qu’il puisse conduire sa thérapie de manière correcte et efficace. En effet, le patient derrière son écran et chez lui, a l’impression qu’il est libre d’arrêter la relation thérapeutique quand il veut, juste en éteignant l’ordinateur ou en sortant de la plateforme médium de thérapie. Cette impression est l’une des spécificités psychologiques concernant la relation thérapeutique cybernétique et qui donne une certaine flexibilité dans la relation thérapeutique, sauf que le psychothérapeute doit être vigilant et minimiser voire éviter ce qui arrêterait ou entraverait la relation thérapeutique.
Les résultats obtenus via internet sont parfois juste extraordinaires en l’absence des freins psychologiques chez quelques catégories de personnes surtout timides ou avec des séquelles psychologiques importantes, en l’occurrence les personnes qui souffrent après avoir vécu des situations traumatisantes telles que le viol, les catastrophes naturelles, la maltraitance parentale, les troubles suite à une manipulation de pervers narcissique etc.

– Quelles exigences technologiques une consultation psychologique en ligne nécessite-t-elle?

Tout d’abord, avant toute prise en charge, il faut s’assurer de quelques éléments et les mettre en place avant de s’engager dans la e- psychothérapie ou cyberpsychothérapie qui reste très flexible en ligne et où il y a toujours un plan B et C.
Cela donc implique l’existence d’une logistique adaptée, un contrat psychologique, des moyens techniques et un environnement réel adéquat à la mise en place de la situation thérapeutique en ligne.
Les moyens techniques varient selon la e- thérapie choisie. Je parle là surtout des plateformes. Il y a celles qui utilisent le texting, celles qui utilisent l’audio ou la vidéo ou les deux en même temps, ou les trois. Donc, des deux côtés (thérapeute et patient), le minimum requis est d’avoir un Pc ou Tablette ou Smartphone connectés à internet avec un bon débit pour éviter les coupures de connexion en plein séance et toujours avoir une alternative au cas où cela arriverait.
Exemple, un numéro de téléphone après consentement des deux parties pour convenir d’un nouveau rendez-vous. Il reste aussi à prévoir d’autres moyens dans la thérapie suivant les cas, et quelques uns nécessitent un micro-casque pour une meilleure compréhension verbale.
Cependant, il est à noter qu’il faut être très vigilant par rapport à la confidentialité des échanges entre psychothérapeute et patient et donc choisir des applications de communication où la conversation serait protégée de bout en bout et mieux encore, le psychothérapeute doit inciter son patient de faire des échanges d’emails cryptés . Ceci en parlant du technique.
Par rapport à l’environnemental, le patient doit obligatoirement choisir un endroit adéquat pour commencer et poursuivre sa thérapie. Cet endroit peut-être une pièce dans sa maison, sa propre chambre, un endroit externe etc. L’essentiel est qu’il devrait contrôler quelques facteurs dits parasites qui se résument aux :
– Interruptions techniques (téléphone, bruits, réveil etc.)
– Interruptions humaines (Présence de membres de famille dans la pièce etc.)
– Interruptions environnementales ( Cérémonie, match de football, travaux bruyants etc.)
Du côté programme de thérapie, le thérapeute prépare les tests et questionnaires ainsi que les grilles d’observation et les grilles d’auto- évaluation à envoyer systématiquement à son patient selon le déroulement des séances psychothérapiques.


– Où le psychologue est-il formé pour effectuer des consultations psychologiques en ligne?

Actuellement, les psychologues qui utilisent l’espace cyber pour faire des thérapies sont formés par des spécialistes du domaine qui ont eu à travailler comme E-thérapeutes. Ce sont généralement des professeurs d’université affiliés aux départements de psychologie. Sauf qu’il faut souligner que ce ne sont pas toutes les universités du monde qui offrent ce genre d’études puisque la e-Psychothérapie elle-même est née entre 1992 et 1993 aux Etats-Unis avec les études et les pratiques du Dr. John M. Grohol précurseur numéro un et pionnier dans ce domaine sans contestation ( @DocJohnG ).
En 1999, le premier site qui offrait la consultation en ligne en Algérie était celui que j’ai moi-même conçu du nom de « Nafsiyat » qui est resté, à ce jour, le seul site Web dans mon pays offrant des services en ligne. C’est sur la base d’une étude académique de six (06) années concernant la e-consultation et la e- Orientation psychologiques que j’ai commencé mon parcours dans le domaine de la cyberpsychologie. en 2007, j’ai doté mon site web s’un service de psychothérapie en ligne ( e-therapie ou cyberthérapie) avec le service « Nafsiyaty ».
Ainsi, et en parlant de ce qui se fait actuellement, les nouveaux psychologues étudiants-chercheurs trouvent l’occasion de mieux se former dans les universités qui ont pu ouvrir une nouvelle spécialité, en l’occurrence, la CyberPsychologie, en incluant la cyberpsychothérapie dans leurs cours théoriques et pratiques. Pour ma part, je défini la cyberPsychologie comme « La discipline qui étudie l’impact de la technologie moderne sur l’être humain en évaluant son comportement, ses émotions, sa cognition, ses perceptions, ses motivations ainsi que son évolution dans l’espace cyber dans le but d’encourager les meilleures pratiques et traiter toute déviance et tout trouble psychologique ou psychopathologique qui peut résulter du contact non adéquat de l’homme avec la machine».
Donc, le psychologue peut être formé par d’autres psychologues qui peuvent l’orienter et lui donner les moyens et les outils nécessaires pour faire des consultations en ligne en lui apprenant de transposer son savoir faire académique dans le monde cyber en l’adaptant à ce dernier tout en prenant en considération les spécificités de l’espace cyber..

– Quels sont les avantages et les inconvénients des consultations psychologiques en ligne?

Tout d’abord, je commencerai par les inconvénients puisqu’il y’en a que peu par rapport aux avantages.
Ces inconvénients tournent autour de la confidentialité, du code déontologique à respecter par le patient et son psychologue, de la sécurisation des données (contenu des messages, audio ou vidéo entre le patient et son psychologue ) ainsi que l’inconvénient de l’arrêt non contrôlé de la consultation ou psychothérapie lié à une coupure de connexion volontaire ou involontaire ou une panne liée à l’outil de communication (pc, Smartphone, tablette, casque ou logiciel de réalité virtuelle).
Pour ce qui est des avantages, il y’en a heureusement beaucoup et qui nous aident, nous cyberpsychologues, à avancer dans la thérapie mieux que celle de face à face, surtout concernant quelques cas particuliers. Ainsi ces avantages se résument à :


Terapia Skype Frances

– La mobilité : Le patient n’est pas obligé de se déplacer vers le cabinet de son psychologue pour une consultation ou une thérapie. La catégorie des handicapés moteurs, les personnes qui souffrent de l’agoraphobie ou de la phobie sociale, les personnes introverties et celles qui souffrent de traumatismes psychologiques qui n’arrivent pas à sortir de chez elles, les personnes de troisième âge etc.
– Le coût : Le patient avec moins de déplacement n’aura pas à payer les frais de déplacement mais juste les honoraires du psychologue), après comparaison des prix et méthodes de travail sur internet ce qui peut aider le patient à estimer les frais de sa prise en charge.
– La traçabilité : les échanges entre le patient et son psychologue peuvent être sauvegardés (e-mail, échanges par texting synchrone, vidéo, audio etc.) ce qui est très important pour le suivi du patient et aussi pour pouvoir l’orienter si son cas doit être suivi par un deuxième spécialiste ou une équipe pluridisciplinaire. L’arrivée de la Blockchain pour la sauvegarde sécurisée et la mobilité des données entre professionnels y compris ceux d’un autre pays que celui où réside le patient, va contribuer au développement des cyberthérapie en ligne avec un maximum d’efficacité et un minimum d’erreur.
– La discrétion : Le patient se sentira mieux dans la discrétion puisque personne ne le verra aller au cabinet du psychologue ce qui lui donne une meilleure confiance en lui-même et lui permet de coopérer sans éprouver de la gène devant ses amis (es) , sa famille, ses voisins etc.
– L’alternance : Le psychologue peut prendre deux à trois personnes en consultation, en même temps, mais dans des plateformes différentes. Ceci n’est possible que via texting synchrone ou asynchrone ( email, plateforme de tchache etc. ). Cela fait gagner du temps




http://drrahalifdjalila.over-blog.com
Twitter: @DrRahali_CybPsy

D’ici, mes remerciements à Dr. Djalila RAHALI pour nous avoir rapproché de la réalité de la thérapie psychologique en ligne